VIH ≠ Sida – LETTRE OUVERTE À MON MÉDECIN, Dr RÉJEAN THOMAS

par Bernard Lachance

front.jpg

FAIT: Chaque année les Canadiens paient plus d’un milliard en pilules VIH, ceci basé sur des résultats de tests de charge virale VIH faits sur 70 000 patients.

FAIT: La méthode scientifique utilisée pour mesurer cette charge virale VIH est la PCR (Polymerase Chain Reaction) inventée par Kary Mullis.

FAIT: Pour cette invention révolutionnaire (PCR), Kary Mullis a reçu un Prix Nobel.  Mais voici ce que Mullis, lui-même, nous dit sur le VIH:

 » Il n’est même pas probable, encore moins scientifiquement prouvé, que le VIH cause le SIDA. S’il existe des preuves que le VIH cause le SIDA, il devrait y avoir des documents scientifiques qui, individuellement ou collectivement, démontrent ce fait, au moins avec une probabilité élevée. Il n’y a pas de tels documents. »  – SUNDAY TIME LONDON – 28 nov. 1993

KARY MULLIS – Prix Nobel de Chimie 1993 pour l’invention de la méthode PCR, utilisée pour calculer la charge virale VIH, ce qu’il juge frauduleux.

Entrevue (français) >

Entrevue (english) >

NobelPrize.org >

« Toutes les informations sur ce site existaient déjà sur Internet, je ne les ai que regroupées et exposées. Vous y trouverez les arguments des journalistes, documentaristes, médecins et scientifiques lanceurs d’alerte de l’imposture du dogme VIH≠Sida. Pendant des années, ces braves militants ont été censurés d’une main de maître par l’industrie pharmaceutique. Aujourd’hui, grâce à Internet, la vérité éclate et Big Pharma a perdu le contrôle de la censure. Le mensonge peut être démystifié, rien ne sert de le censurer; quand il y a censure, c’est sûrement une vérité! » – Bernard Lachance 

CITATIONS

______________________________________________________________________________________________

Capture d’écran 2018-09-06 à 12.24.30.jp
SUNDAY TIMES (LONDRES) 3 AVRIL 1994


 
« Le dogme VIH-cause-le-Sida représente la plus grande fraude et peut-être la plus destructrice sur le plan moral pour les jeunes hommes et femmes du monde occidental. » – Sunday Times (Londres) 3 avril 1994
 
« Je pense que les scientifiques qui restent silencieux face à tout ce doute équivaut à de la négligence criminelle. » – Spin juin 1992



_________________________________________________________________________________________________
Dr Charles Thomas – Biologiste Moléculaire / Professeur à Harvard et Johns Hopkins.
_________________________________________________________________________________________

LETTRE À SÜDDEUTSCHE ZEITUNG, Octobre 2000

​ »Après trois années d’études intensives et surtout critiques des publications initiales pertinentes, en tant que virologue et biologiste moléculaire expérimenté, j’en suis arrivé à cette surprenante conclusion : jusqu’à maintenant, il n’y a véritablement aucune preuve scientifique réellement convaincante de l’existence du VIH. Pas une fois un tel rétrovirus n’a été isolé et purifié par les méthodes de virologie classique. » 

Heinz-Ludwig Sänger – Psiram
LETTRE À SÜDDEUTSCHE ZEITUNG, Octobre 2000

« Après trois années d’études intensives et surtout critiques des publications initiales pertinentes, en tant que virologue et biologiste moléculaire expérimenté, j’en suis arrivé à cette surprenante conclusion : jusqu’à maintenant, il n’y a véritablement aucune preuve scientifique réellement convaincante de l’existence du VIH. Pas une fois un tel rétrovirus n’a été isolé et purifié par les méthodes de virologie classique. » Dr Heinz Ludwig Sänger
             Prix Robert Koch 1978
                Professeur Emeritus de Biologie moléculaire et de Virologie 
                Ancien directeur du département de la recherche sur les viroïdes / Institut Max Planck / Munich

______________________________________________________________________________________________

Laureate - Walter Gilbert
OMNI, JUIN 1993
​ » Je ne serais pas surpris s’il y avait une autre cause du Sida et même que le VIH ne soit pas impliqué. « 
__________________________________________________
Dr Walter Gilbert – Université Harvard / Prix Nobel de chimie 1980 >

______________________________________________________________________________________________

Página de Manuel Garrido Sotelo – Superando el Sida
VIH positif depuis 1987 
Dr Garrido n’a jamais pris de traitements anti-rétroviraux contre le VIH. 

  
« Les soi-disant « dissidents » n’ont rien à prouver, car ils ne posent rien de nouveau, rien qui n’est pas documenté par la science médicale même depuis des décennies avant l’émergence de la théorie VIH / SIDA, rien qui n’était pas connu.
 
Ce sont ceux qui posent l’existence d’une épidémie mondiale d’immunodéficience causée par un soi-disant virus mutant, qui se transmet prétendument par voie sexuelle et sanguine, que l’on a donné à appeler le VIH, qui doivent nous fournir des preuves et des preuves de tout ce qu’ils affirment. »​
__________________________________________________________________________________________
Manuel Garrido Sotelo – Docteur en médecine /   Documentaire >

______________________________________________________________________________________________

Rethinking AIDS Remembers Dr. Gordon Stewart - Immunity Resource ...
SPIN June 1992​

« L’hypothèse que le VIH est la seule cause du Sida ne correspond tout simplement pas aux faits cliniques et épidémiologiques. » 
 
« Personne ne veut regarder les faits concernant cette maladie, c’est la chose la plus extraordinaire que j’ai jamais vue. J’ai envoyé d’innombrables lettres à des revues médicales soulignant les incohérence épidémiologiques et ils les ignorent simplement. Le fait est que toute cette histoire de sida hétérosexuel est un canular. »
 

_______________________________________________________________________________________________
Dr Gordon Stewart – Épidémiologiste, consultant de l’OMS. Professeur Émérite Université de Glasgow.

______________________________________________________________________________________________

JIM.fr - Vaccination : la dérive du professeur Luc Montagnier
MIAMI HERALD, 23 DÉC. 1990​

 
« Il y a trop de lacunes dans la théorie selon laquelle le VIH cause tous les signes du Sida. Nous voyons des personnes infectées par le VIH depuis 9, 10, 12 ans ou plus, et elles sont toujours en pleine forme, leur système immunitaire est toujours bon. Il est peu probable que ces personnes contractent le Sida plus tard. « 
 

__________________________________________________
Dr Luc Montagnier – Prix Nobel Médecine 2008  / Virologue, découvreur du VIH, Institut Pasteur Paris                                                                 
Entrevue >

______________________________________________________________________________________________

ÉPREUVES DE LABORATOIRE​
  
 
« Le VIH n’a jamais été observé dans un être humain. Pensez à ça! Les soi-disant « tests VIH » ne détectent pas le virus lui-même: ils détectent les anticorps qui réagissent avec certaines protéines qui sont produites en laboratoire (par Abbott Laboratory). Le test ne détecte pas le virus dans la personne, il détecte le fonctionnement du système immunitaire de la personne qui pourrait réagir contre le VIH, s’il était là. »

 
__________________________________________________________________________________________________
Dr. David Rasnick – Biochimiste, chercheur invité à l’Université de Californie à Berkeley. 

Entrevue > 

______________________________________________________________________________________________

Virus expert and cancer biologist Harry Rubin dies at 93 ...
Sunday Times (Londres) 3 avril 1994

 
« Il n’est pas prouvé que le Sida soit causé par l’infection du VIH ni qu’il ne joue aucun rôle dans le syndrome. » 
 
​​
__________________________________________________________________________________________________
Dr Harry Rubin – Professeur de biologie moléculaire / Université de Californie à Berkeley

______________________________________________________________________________________________

Capture d’écran 2020-04-03 à 17.28.54 2.
Penthouse, avril 1994
 
 
« Autrefois, il était nécessaire qu’un scientifique se penche sur les possibilités de prouver que son hypothèse était fausse ou correcte. Maintenant, il n’y a rien de tout cela dans le programme standard de lutte contre le VIH / SIDA avec ses milliards de dollars. »
 
« Nous devons rechercher des causes possibles, comme l’utilisation de drogues et les comportements, et non pas une hypothèse frauduleuse. »



__________________________________________________________________________________________________
Dr Richard Strohman – Professeur Émérite de Biologie cellulaire à l’Université de Californie à Berkeley

______________________________________________________________________________________________

DuesbergPeterH.jpg
TIMES of LONDON, 11 mai 1992
 
« On a élevé le VIH au rang de violeur-meurtrier, mais en réalité, cette fichue chose ne peut même pas avoir une érection. »
   
 » Le VIH n’est pas la cause du sida. (…) Lorsque le corps des patients atteints du Sida se décompose dû aux effets de l’AZT, ils disent: « Maintenant, le virus est devenu résistant et les médicaments ont perdu leur efficacité ». Ce qui se passe vraiment, c’est que la toxicité des médicaments s’accumule au point où le patient ne peut plus les supporter. Et, bien sûr, ils disent que c’était le virus – plutôt que la toxicité, tout à fait inévitable et prévisible, de ces foutus médicaments. »
​ 
__________________________________________________
Peter H. Duesberg – Professeur de biologie moléculaire et cellulaire, Université de Californie, Berkeley, CA
1971, California Scientist of the Year Award
1986, Prix du chercheur exceptionnel, NIH
Élu à l’Académie Nationale des Sciences en 1986      Entrevue >

______________________________________________________________________________________________

willner_b 3.jpg
CONFERENCE – 7 Dec.1994
 
« Nous parlons probablement du scandale et de l’arnaque la plus horrible jamais perpétrée, non seulement au nom de la science, mais dans l’humanité et dans toute l’histoire. »​

___________________________________________________________________________________________
Dr Robert Willner / Auteur de:
Deadly Deception: the Proof That Sex And HIV Absolutely Do Not Cause AIDS.
Conférence >

______________________________________________________________________________________________

Capture d’écran 2018-08-23 à 14.44.15.jp
CONFÉRENCE PERSONOCRATIA, JUIN 2014​​

« VIH = Sida = Mort est la plus grande imposture scientifique du siècle dernier. En termes de crimes contre l’humanité, cela vient en deuxième après la vaccination. Ne faites pas de test de séropositivité VIH, car tout est faux! Le Sida ne se transmet pas sexuellement. C’est un génocide ciblé. »

__________________________________________________________________________________________________
Ghislaine Lanctôt – Doctorat en Médecine / Auteure de La Mafia Médicale   

Entrevue > 

______________________________________________________________________________________________

etienne 2.jpg
Postface du livre: SIDA, Opium, Diamants et Empire / Dr. Banks – Harvard Medical School​
 ​
« Le prix Nobel attribué à Barré-Sinoussi et Montagnier pour la découverte du virus VlH est une cynique comédie pour tenter de sauver, in extremis, l’hypothétique VlH. lls savent très bien que cette hypothèse est en train de s’écrouler et ils font tout ce qui est « politiquement correct » pour sauver le très hypothétique VlH. »  
 
 
___________________________________________________________________________________________________
Dr Étienne de Harven – Docteur en médecine / Université libre de Bruxelles
Surnommé « Le père du microscope électronique », il a été le directeur du laboratoire de microscopie électronique au Sloan Kettering Institute de New York. Professeur émérite d’anatomie pathologique et directeur de laboratoire à l’Université de Toronto au Canada.     Entrevue > 

______________________________________________________________________________________________

aids-without-hiv 2.jpeg
SPIN, juin 1992
 
« Le VIH est un rétrovirus ordinaire. Il n’y a rien dans ce virus qui soit unique. Tout ce qui est découvert sur le VIH a un analogue dans d’autres rétrovirus qui ne causent pas le Sida. Le VIH ne contient qu’une très petite information génétique. Il n’y a aucune possibilité qu’il puisse faire tous les dommages élaborés qu’on lui attribue. »

__________________________________________________________________________________________________
Dr Harvey Bialy – Biologiste moléculaire, Rédacteur en chef de Bio / Technology and Nature Biotechnology

______________________________________________________________________________________________

« J’ai cessé d’assister aux conventions sur le SIDA il y a plusieurs années, je ne pouvais plus supporter le stress de me retenir de crier: Foutaise! « 

James Hudson – Professeur de Pathologie et de Médecine, Université de la Colombie-Britannique

______________________________________________________________________________________________

180px-RodneyRichards 3.jpg
ÉPREUVE DE LABORATOIRE
 
 
« Le principal problème des soi-disant «tests de dépistage du VIH» est que les gens les utilisent pour diagnostiquer le VIH. En fait, il n’y a pas de test de dépistage du VIH. C’est juste une illusion. Lorsque j’ai commencé à développer ces tests, je ne m’en rendais pas compte, je pensais que nous allions réellement détecter le VIH.
 
J’étais jeune et sans instruction sur le terrain, alors j’ai simplement laissez passer ça comme quelque chose que je ne comprenais pas. Au fur et à mesure, j’ai réalisé que les tests qui sont aujourd’hui appelés «tests VIH» ne détectent pas le VIH. »


________________________________________________________________________________________________
Dr Rodney Richards – Chimiste / Co-inventeur du premier test d’anti-corps VIH.

______________________________________________________________________________________________

EXTRAIT/ SIDA: SUPERCHERIE SCIENTIFIQUE ET ARNAQUE HUMANITAIRE  2014

« Chacun est persuadé que le sida est une terrible pandémie propagée par un rétrovirus meurtrier. Il n’en est rien. Les nombreux cas d’effondrement du système immunitaire constatés depuis plus de vingt ans ont d’autres causes ; des causes qui dérangent. La désinformation orchestrée par certains groupes d’influence dépasse tout ce que l’on peut imaginer. Elle a permis de collecter de colossales subventions provenant en majeure partie de l’argent public. Le lobby du virus ne peut plus faire machine arrière, au risque de faire éclater le plus énorme scandale médical de tous les temps. Pourtant, dans le monde entier, des voix s’élèvent, et non des moindres. Plusieurs centaines de scientifiques et de médecins crient leur refus de voir un virus virtuel proclamé responsable d’un syndrome d’immunodéficience. Les avez-vous déjà entendu développer leurs arguments dans les journaux ; à la radio ; à la télévision ? Non, bien sûr. Ces courageux opposants crient dans le désert. Trop d’intérêts sont en jeu pour laisser le libre accès aux médias à ces empêcheurs de chercher le virus en rond. » 

JEAN-CLAUDE ROUSSEZ – Journaliste Scientifique / Entrevue >

______________________________________________________________________________________________

Source: https://www.sidacensure.com/

 

 

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Entrez Captcha ici : *

Reload Image